Livraison gratuite à partir de 49,90 € et retour gratuitAchat ouvert jusqu'au 24 janvierGarantie prix

LES JOURS SPORTIFS de -25% à -30%

Chaussures (6237)

Vêtements (22260)

Équipements (5021)

Sous-couches thermiques en laine

Quand la température baisse et qu’il fait très froid dehors, ou que vous allez à la montagne pratiquer des sports d’hiver, la sous-couche thermique en laine est pratiquement indispensable. Chez nous, vous trouverez des sous-couches thermiques en laine de haute qualité de marques telles que Helly Hansen, Icebreaker, Kari Traa, Wyte et Smartwool.

Qu’est-ce qu’une sous-couche thermique en laine ?

La laine est un matériau naturel qui respire très bien et agit comme un thermostat, c’est-à-dire qu’elle refroidit lorsque vous avez chaud et réchauffe lorsque vous avez froid. Plus la laine est fine, plus le contrôle de la température est rapide. La laine vous garde au chaud même lorsqu’elle est mouillée, car elle crée alors une réaction libérant de la chaleur. C’est aussi un matériau antibactérien naturel prévenant les mauvaises odeurs. Le matériau que vous choisissez pour vos sous-vêtements dépend de l’intensité prévue pour vos activités. En règle générale, la laine a une capacité calorifique supérieure à celle de la matière synthétique et par conséquent une respirabilité légèrement inférieure. Par conséquent, vous devriez investir dans une laine mérinos pour les activités où vous ne transpirez pas trop, comme la marche et le ski alpin. Les matériaux synthétiques transportent mieux l’humidité et la chaleur que la laine. Ceux qui veulent que la sous-couche refroidisse quasiment le corps choisissent une matière synthétique fine, ceux qui veulent le réchauffer au maximum choisissent une laine épaisse.

Qu’est-ce que la laine mérinos ?

Beaucoup de gens préfèrent la laine mérinos parce que c’est un matériau très léger et antibactérien. Les fibres tissées de la laine mérinos garantissent qu’aucune bactérie ne s’installe dans le tissu et que, par conséquent, le vêtement ne sent pas la transpiration. Il suffit de le suspendre et de le laisser aérer au lieu de le laver après chaque utilisation. C’est pourquoi les sous-couches thermiques en laine sont le vêtement idéal pour une randonnée ou un voyage, car vous n’avez pas besoin d’avoir autant de vêtements de rechange.

Quelle sous-couche thermique est la meilleure ?

Bien sûr, la meilleure sous-couche thermique varie d’une personne à l’autre. Il existe des sous-couches thermiques en laine, des sous-couches thermiques synthétiques et des sous-couches thermiques mélangées. Plusieurs aiment avoir de la laine au plus près du corps, car elle est naturellement antibactérienne et ne sent pas, pour ensuite porter une veste en synthétique où la transpiration ne se fixe pas de la même manière. C’est parfait ainsi si vous sortez pour une promenade ou jouez avec les enfants en hiver. Ensuite, bien sûr, différentes personnes gèlent différemment les unes des autres. Le modèle que vous devez choisir dépend aussi un peu de la manière dont vous souhaitez construire votre garde-robe d’entraînement. Dans de nombreux cas, les sous-couches thermiques en laine mérinos sont si épaisses qu’il suffit d’avoir deux couches au lieu de trois s’il ne fait pas très froid à l’extérieur.

La sous-couche thermique doit-elle être serrée ?

Oui, c’est plutôt une bonne idée. Ce sera plus confortable, mais elle ne doit pas non plus être trop serrée. Elle devrait toujours vous rendre confortable et ne pas vous irriter de quelque façon que ce soit. Votre sous-couche thermique en laine doit être si près de votre corps que vous pouvez facilement porter d’autres vêtements par-dessus, mais elle ne doit pas être trop serrée au point de gêner votre liberté de mouvement.

Comment dois-je assortir ma sous-couche thermique en laine ?

Gardez la sous-couche thermique en laine le plus près du corps pour demeurer au chaud et libérer l’excès de chaleur une fois après l’effort. Par-dessus, vous devriez porter une couche intermédiaire, par exemple en polaire, puis une troisième couche sous la forme d’une veste. Si vous êtes en vacances de ski, il peut être très agréable de se promener en sous-vêtements thermiques toute la journée. Beaucoup de gens se soucient de l’apparence de leurs sous-vêtements parce que vous passerez peut-être un après-ski festif dans vos sous-vêtements en laine.

Conseils de professionnels

L’épaisseur d’un tissu en laine est mesurée en grammes par mètre carré. Plus le nombre est élevé, plus le tissu est épais et plus le vêtement est chaud. Plus l’activité est intense, plus le sous-vêtement en synthétique est conseillé. Le sous-vêtement en laine devrait être plutôt aéré que lavé, car la laine se nettoie d’elle-même. Si vous devez laver le vêtement, vous devez utiliser un détergent doux et éviter l’assouplissant, car il détruit les fibres de la laine.


Sous-couches thermiques en laine

Quand la température baisse et qu’il fait très froid dehors, ou que vous allez à la montagne pratiquer des sports d’hiver, la sous-couche thermique en laine est pratiquement indispensable. Chez nous, vous trouverez des sous-couches thermiques en laine de haute qualité de marques telles que Helly Hansen, Icebreaker, Kari Traa, Wyte et Smartwool.

Qu’est-ce qu’une sous-couche thermique en laine ?

La laine est un matériau naturel qui respire très bien et agit comme un thermostat, c’est-à-dire qu’elle refroidit lorsque vous avez chaud et réchauffe lorsque vous avez froid. Plus la laine est fine, plus le contrôle de la température est rapide. La laine vous garde au chaud même lorsqu’elle est mouillée, car elle crée alors une réaction libérant de la chaleur. C’est aussi un matériau antibactérien naturel prévenant les mauvaises odeurs. Le matériau que vous choisissez pour vos sous-vêtements dépend de l’intensité prévue pour vos activités. En règle générale, la laine a une capacité calorifique supérieure à celle de la matière synthétique et par conséquent une respirabilité légèrement inférieure. Par conséquent, vous devriez investir dans une laine mérinos pour les activités où vous ne transpirez pas trop, comme la marche et le ski alpin. Les matériaux synthétiques transportent mieux l’humidité et la chaleur que la laine. Ceux qui veulent que la sous-couche refroidisse quasiment le corps choisissent une matière synthétique fine, ceux qui veulent le réchauffer au maximum choisissent une laine épaisse.

Qu’est-ce que la laine mérinos ?

Beaucoup de gens préfèrent la laine mérinos parce que c’est un matériau très léger et antibactérien. Les fibres tissées de la laine mérinos garantissent qu’aucune bactérie ne s’installe dans le tissu et que, par conséquent, le vêtement ne sent pas la transpiration. Il suffit de le suspendre et de le laisser aérer au lieu de le laver après chaque utilisation. C’est pourquoi les sous-couches thermiques en laine sont le vêtement idéal pour une randonnée ou un voyage, car vous n’avez pas besoin d’avoir autant de vêtements de rechange.

Quelle sous-couche thermique est la meilleure ?

Bien sûr, la meilleure sous-couche thermique varie d’une personne à l’autre. Il existe des sous-couches thermiques en laine, des sous-couches thermiques synthétiques et des sous-couches thermiques mélangées. Plusieurs aiment avoir de la laine au plus près du corps, car elle est naturellement antibactérienne et ne sent pas, pour ensuite porter une veste en synthétique où la transpiration ne se fixe pas de la même manière. C’est parfait ainsi si vous sortez pour une promenade ou jouez avec les enfants en hiver. Ensuite, bien sûr, différentes personnes gèlent différemment les unes des autres. Le modèle que vous devez choisir dépend aussi un peu de la manière dont vous souhaitez construire votre garde-robe d’entraînement. Dans de nombreux cas, les sous-couches thermiques en laine mérinos sont si épaisses qu’il suffit d’avoir deux couches au lieu de trois s’il ne fait pas très froid à l’extérieur.

La sous-couche thermique doit-elle être serrée ?

Oui, c’est plutôt une bonne idée. Ce sera plus confortable, mais elle ne doit pas non plus être trop serrée. Elle devrait toujours vous rendre confortable et ne pas vous irriter de quelque façon que ce soit. Votre sous-couche thermique en laine doit être si près de votre corps que vous pouvez facilement porter d’autres vêtements par-dessus, mais elle ne doit pas être trop serrée au point de gêner votre liberté de mouvement.

Comment dois-je assortir ma sous-couche thermique en laine ?

Gardez la sous-couche thermique en laine le plus près du corps pour demeurer au chaud et libérer l’excès de chaleur une fois après l’effort. Par-dessus, vous devriez porter une couche intermédiaire, par exemple en polaire, puis une troisième couche sous la forme d’une veste. Si vous êtes en vacances de ski, il peut être très agréable de se promener en sous-vêtements thermiques toute la journée. Beaucoup de gens se soucient de l’apparence de leurs sous-vêtements parce que vous passerez peut-être un après-ski festif dans vos sous-vêtements en laine.

Conseils de professionnels

L’épaisseur d’un tissu en laine est mesurée en grammes par mètre carré. Plus le nombre est élevé, plus le tissu est épais et plus le vêtement est chaud. Plus l’activité est intense, plus le sous-vêtement en synthétique est conseillé. Le sous-vêtement en laine devrait être plutôt aéré que lavé, car la laine se nettoie d’elle-même. Si vous devez laver le vêtement, vous devez utiliser un détergent doux et éviter l’assouplissant, car il détruit les fibres de la laine.