Livraison gratuite à partir de 49€Satisfait ou remboursé (30 jours)Plus d'un million de clients actifs

Voile

La voile peut être une activité des plus relaxante qui soit, mais elle peut aussi être très active si vous traversez l’Atlantique par exemple. Ce qui choque la plupart de ceux qui n'ont jamais navigué auparavant, c'est qu'il fait généralement beaucoup plus frais qu'il n'y paraît - surtout par mauvais temps! Le bateau peut être refroidi par la mer et les vents et par conséquent vous avez besoin d'une bonne veste de voile coupe-vent ou d’une couche thermique spécial voile. Avez-vous des enfants avec vous sur le bateau? N'oubliez pas d'acheter un gilet de sauvetage approprié. Même si vous surveillez bien votre enfant, ça peut aller très vite s'il tombe dans l'eau pendant que le bateau avance. Nous vous recommandons également de toujours porter vous-même un gilet de sauvetage, surtout s'il y a une tempête à l'extérieur. S'il y a beaucoup de houle, vous ne pouvez jamais être à sûr de l'état dans lequel vous vous trouvez une fois que vous êtes à l'eau.

Veste de voile ou veste de pluie ordinaire?

Devez-vous porter une veste de voile ou est-ce qu’une veste de pluie ordinaire fait l’affaire? Oui il faut une veste de voile! Il y a beaucoup de choses qui distinguent une veste de voile appropriée d'une veste de pluie ordinaire, mais l’effet coupe-vent et l'imperméabilité sont les premiers critères. La première chose à garder à l'esprit est que le galon est hors de propos. Le galon est très bien pour protéger complètement de la pluie, mais l'inconvénient du galon est qu'il ne respire pas du tout. Par conséquent, vous constaterez rapidement que toute l'humidité que votre corps émet reste à l'intérieur de la veste, ce qui n'est pas vraiment super confortable.

Une veste de pluie ordinaire, ça peut le faire? Le plus souvent une veste de pluie ordinaire n'est pas suffisamment mobile, même si elle respire correctement et résiste bien à la pluie. Lorsque vous naviguez, vous devez pouvoir balancer vos bras et éventuellement monter et descendre du cockpit pour hisser les voiles, sans avoir à lutter avec votre veste. Il suffit déjà de lutter contre le vent et la plupart des imperméables ordinaires ne sont pas faits pour supporter le niveau d'activité qu’implique la pratique de la voile.

Et maintenant vous vous dîtes peut-être "D'accord, mais une veste shell ordinaire alors?". Oui, en théorie, une veste shell pourrait très bien fonctionner car elle est complètement imperméable, mobile et respirante à la fois. Malgré cela, la veste shell n'est pas optimale car elle est souvent un peu trop fine et pas assez isolante. Dans la grande majorité des grosses tempêtes en mer, il fait beaucoup plus froid que sur la terre ferme. C'est en partie parce que l'eau refroidit par le bas, mais aussi parce qu'il n'y a nulle part vraiment où se cacher des vents (sauf si vous êtes amarré dans un abri). Par conséquent, la plupart des vestes de voile sont légèrement plus épaisses et si elles ne le sont pas, assurez-vous que vous êtes équipé avec plusieurs couches chaudes à porter en dessous.

Dernier point mais non des moindres, il y a deux raisons pour lesquelles la veste en galon, la veste de pluie et la veste shell ne sont pas bien adaptées en mer. Premièrement, ils n'ont pas les bonnes couleurs. Si vous naviguez, vous avez probablement déjà porté un ensemble pour la voile soit complètement jaune ou orange. Il faut qu'au moins la capuche de votre veste soit jaune ou orange, pour qu’on vous voit clairement. La raison c’est que si vous tombez dans l'eau, vous devenez extrêmement difficile à voir - peu importe la nuit ou le jour, temps ensoleillé ou orageux. Par conséquent les couleurs de vos vêtements de navigation ne sont pas seulement importantes mais tout simplement vitales. Deuxièmement, la plupart des vestes de voile sont faites d'un matériau très résistant, de sorte qu'elles peuvent supporter de recevoir des coups sans se déchirer.

Dois-je porter un gilet de sauvetage?

Se demander si les enfants doivent porter des gilets de sauvetage en mer, c'est comme demander s'ils devraient porter une ceinture de sécurité dans la voiture. Le port d'un gilet de sauvetage devrait être une évidence, mais malheureusement ce n'est pas le cas pour tous les parents. De nombreux enfants n'aiment pas non plus la sensation du port d'un gilet de sauvetage, ce qui conduit les parents à se laisser convaincre après avoir été harcelés. Cependant, nous vous recommandons de toujours résister. Même si vous savez que vous avez toujours un oeil sur votre enfant, s’il arrive quelque chose, les choses vont très vite. Il en va de même pour vous. Comme mentionné, il est très difficile de voir une personne qui est tombée dans l'eau et selon la façon dont la personne en question est tombée, il n'est pas toujours certain que la personne soit en état de rester au-dessus de la surface de l'eau. Par exemple, vous pouvez vous heurter lorsque vous tombez par-dessus bord, mais de hautes vagues peuvent également être un facteur déterminant. Par conséquent, assurez-vous de porter un gilet de sauvetage sur vous et votre enfant - dans une couleur visible.

Comment trouver le bon gilet de sauvetage?

Tous ceux qui ne savent pas nager doivent porter des gilets de sauvetage avec un col. Le col fera tourner votre visage vers le haut si vous tombez dans l'eau. Même les petits gilets de sauvetage ont cette caractéristique, car ils ont une capacité de flottement plus élevée à l'avant, mais le col gardera votre tête au-dessus de la surface, même si vous devenez inconscient. Si vous achetez un gilet de sauvetage pour enfants, rappelez-vous également qu'il faut qu’il y ait une sangle dans l’entrejambe, ce qui empêchera l'enfant de glisser hors du gilet s'il se retrouve dans l'eau. Comme pour l'achat d'une veste de voile, il est important que le gilet (au moins pour les enfants) soit jaune, orange ou rouge. Un gilet de sauvetage sans col ni sangle à l’entrejambe est généralement appelé gilet de navigation - c’est assez courant que les enfants en train de devenir adolescents demandent un tel gilet à la place. De plus, l'ajustement du gilet de navigation ou du gilet de sauvetage est très important, ainsi que sa capacité de flottement. Lisez sur le gilet de sauvetage - c’est indiqué combien vous pouvez peser pour utiliser ce gilet de sauvetage. En ce qui concerne la coupe, vous pouvez facilement la tester en enfilant le gilet et en resserrant toutes les sangles. Demandez ensuite à quelqu'un de le tirer d'en haut. Si votre tête descend entre les bretelles du gilet, il est trop grand. Rappelez-vous également que vous devez compter vos vêtements dans le calcul de votre poids total. Une couche de bébé remplie d'eau ou une lourde veste de voile doivent être pris en compte par un gilet de sauvetage qui peut supporter un gain de poids.

Couche et sous-couche

Une autre règle de base est de s'habiller avec des couches superposées - oui, tout comme vous le faites lorsque vous faites du ski, de la randonnée ou même à l'extérieur quand il y a un risque de changements météorologiques. Si vous avez déjà navigué uniquement à l’intérieur de l’archipel de Stockholm, vous n'avez peut-être pas utilisé vos sous-vêtements thermiques en plein été, mais si par exemple, vous partez en haute mer, nous pouvons presque vous garantir que vous allez le ressortir, sauf s’il y a une mer d’huile sans vent. Au plus près du corps, vous devez investir dans une sous-couche en synthétique ou de préférence en mélange de laine et synthétique. En effet, le synthétique est le matériau qui résiste le mieux à l'humidité et à l'eau. La laine, en revanche, est ce qui réchauffe le mieux, qu'elle soit mouillée ou non. Par conséquent, un mélange est toujours à préférer. De cette façon, vous obtenez une sous-couche qui évacue l'humidité et réchauffe même si vous êtes mouillé. Si le temps est vraiment rude à l'extérieur, vous pouvez compléter votre veste de voile et vos sous-vêtements avec une bonne couche intermédiaire en matériau technique.

Dois-je porter un bonnet par une tempête?

Oui, il le faut. Peut-être que cela peut paraître bizarre d’emmener un bonnet lorsque vous partez faire de la voile pendant vos vacances d’été, mais s'il fait froid vous n'avez pas beaucoup de choix. La plupart des vestes de voile ont une capuche qui protège également contre le froid et la pluie. Dans ce cas, gardez à l'esprit que la capuche nuit considérablement à la visibilité. Nous recommandons plutôt un bonnet étanche (de couleur d'avertissement) ou un bonnet dans une matière fonctionnelle. Si vous ne protégez pas votre tête de la pluie et du froid, beaucoup de chaleur peut s’échapper de votre corps et comme on le sait vous fatiguez vite si vous avez pris froid.

Dois-je porter des chaussures de voile?

Si vous essayez de mettre les pieds sur un bateau mouillé et glissant avec des chaussures dont l'adhérence n'est pas à la hauteur, vous comprendrez rapidement pourquoi les chaussures sont une partie importante de votre tenue de voile. La grande majorité des chaussures de voile ont une semelle antidérapante qui offre une bonne fixation même si la surface est mouillée. Si, par contre, vous ne voulez pas acheter de chaussures propres à la navigation d'autres chaussures avec une bonne adhérence suffiront également, mais pensez à acheter des chaussures avec une semelle claire. Une semelle foncée peut facilement laisser des marques difficiles à enlever.

Sécurité

Pensez pratique lorsque vous achetez des vêtements de voile, des gilets de sauvetage et des chaussures de voile. Des semelles blanches avec une bonne fixation, les matériaux coupe-vent et des couleurs qui vous rendent visible sont incontournables. La sécurité est vraiment vitale. S'il y a beaucoup de houle, asseyez-vous dans le bateau - cette expression ancienne est toujours vraie, même si cela peut sembler étrange pour quelqu’un habitué à la terre ferme. De nombreux voiliers peuvent naviguer jusqu'à 20 nœuds. Cela signifie que le bateau parcourt 11 mètres par seconde. Si vous ou votre enfant veniez à tomber, le bateau pourrait alors parcourir une assez longue distance de l'endroit où la personne se trouve dans l'eau. À cela rajoutez le temps qu'il vous faut pour réagir à quelque chose qui ne se passe pas comme prévu, ainsi que le temps qu'il faut pour faire chavirer le bateau (qui n'a pas la même capacité à tourner qu'une voiture). Au final s’est instaurée pas mal de distance entre vous et la personne dans l'eau. Imaginez ensuite à quel point il est difficile de trouver quelqu'un qui n'a pas de couleur d'avertissement sur ses vêtements et à quel point il peut faire froid pour la personne qui se trouve dans l'eau et combien il est difficile de garder la tête au-dessus de la surface s'il y a de hautes vagues. Achetez un bon gilet de sauvetage, portez un vrai gilet de voile et surtout: restez assis dans le bateau! Bonne chance!


Voile

La voile peut être une activité des plus relaxante qui soit, mais elle peut aussi être très active si vous traversez l’Atlantique par exemple. Ce qui choque la plupart de ceux qui n'ont jamais navigué auparavant, c'est qu'il fait généralement beaucoup plus frais qu'il n'y paraît - surtout par mauvais temps! Le bateau peut être refroidi par la mer et les vents et par conséquent vous avez besoin d'une bonne veste de voile coupe-vent ou d’une couche thermique spécial voile. Avez-vous des enfants avec vous sur le bateau? N'oubliez pas d'acheter un gilet de sauvetage approprié. Même si vous surveillez bien votre enfant, ça peut aller très vite s'il tombe dans l'eau pendant que le bateau avance. Nous vous recommandons également de toujours porter vous-même un gilet de sauvetage, surtout s'il y a une tempête à l'extérieur. S'il y a beaucoup de houle, vous ne pouvez jamais être à sûr de l'état dans lequel vous vous trouvez une fois que vous êtes à l'eau.

Veste de voile ou veste de pluie ordinaire?

Devez-vous porter une veste de voile ou est-ce qu’une veste de pluie ordinaire fait l’affaire? Oui il faut une veste de voile! Il y a beaucoup de choses qui distinguent une veste de voile appropriée d'une veste de pluie ordinaire, mais l’effet coupe-vent et l'imperméabilité sont les premiers critères. La première chose à garder à l'esprit est que le galon est hors de propos. Le galon est très bien pour protéger complètement de la pluie, mais l'inconvénient du galon est qu'il ne respire pas du tout. Par conséquent, vous constaterez rapidement que toute l'humidité que votre corps émet reste à l'intérieur de la veste, ce qui n'est pas vraiment super confortable.

Une veste de pluie ordinaire, ça peut le faire? Le plus souvent une veste de pluie ordinaire n'est pas suffisamment mobile, même si elle respire correctement et résiste bien à la pluie. Lorsque vous naviguez, vous devez pouvoir balancer vos bras et éventuellement monter et descendre du cockpit pour hisser les voiles, sans avoir à lutter avec votre veste. Il suffit déjà de lutter contre le vent et la plupart des imperméables ordinaires ne sont pas faits pour supporter le niveau d'activité qu’implique la pratique de la voile.

Et maintenant vous vous dîtes peut-être "D'accord, mais une veste shell ordinaire alors?". Oui, en théorie, une veste shell pourrait très bien fonctionner car elle est complètement imperméable, mobile et respirante à la fois. Malgré cela, la veste shell n'est pas optimale car elle est souvent un peu trop fine et pas assez isolante. Dans la grande majorité des grosses tempêtes en mer, il fait beaucoup plus froid que sur la terre ferme. C'est en partie parce que l'eau refroidit par le bas, mais aussi parce qu'il n'y a nulle part vraiment où se cacher des vents (sauf si vous êtes amarré dans un abri). Par conséquent, la plupart des vestes de voile sont légèrement plus épaisses et si elles ne le sont pas, assurez-vous que vous êtes équipé avec plusieurs couches chaudes à porter en dessous.

Dernier point mais non des moindres, il y a deux raisons pour lesquelles la veste en galon, la veste de pluie et la veste shell ne sont pas bien adaptées en mer. Premièrement, ils n'ont pas les bonnes couleurs. Si vous naviguez, vous avez probablement déjà porté un ensemble pour la voile soit complètement jaune ou orange. Il faut qu'au moins la capuche de votre veste soit jaune ou orange, pour qu’on vous voit clairement. La raison c’est que si vous tombez dans l'eau, vous devenez extrêmement difficile à voir - peu importe la nuit ou le jour, temps ensoleillé ou orageux. Par conséquent les couleurs de vos vêtements de navigation ne sont pas seulement importantes mais tout simplement vitales. Deuxièmement, la plupart des vestes de voile sont faites d'un matériau très résistant, de sorte qu'elles peuvent supporter de recevoir des coups sans se déchirer.

Dois-je porter un gilet de sauvetage?

Se demander si les enfants doivent porter des gilets de sauvetage en mer, c'est comme demander s'ils devraient porter une ceinture de sécurité dans la voiture. Le port d'un gilet de sauvetage devrait être une évidence, mais malheureusement ce n'est pas le cas pour tous les parents. De nombreux enfants n'aiment pas non plus la sensation du port d'un gilet de sauvetage, ce qui conduit les parents à se laisser convaincre après avoir été harcelés. Cependant, nous vous recommandons de toujours résister. Même si vous savez que vous avez toujours un oeil sur votre enfant, s’il arrive quelque chose, les choses vont très vite. Il en va de même pour vous. Comme mentionné, il est très difficile de voir une personne qui est tombée dans l'eau et selon la façon dont la personne en question est tombée, il n'est pas toujours certain que la personne soit en état de rester au-dessus de la surface de l'eau. Par exemple, vous pouvez vous heurter lorsque vous tombez par-dessus bord, mais de hautes vagues peuvent également être un facteur déterminant. Par conséquent, assurez-vous de porter un gilet de sauvetage sur vous et votre enfant - dans une couleur visible.

Comment trouver le bon gilet de sauvetage?

Tous ceux qui ne savent pas nager doivent porter des gilets de sauvetage avec un col. Le col fera tourner votre visage vers le haut si vous tombez dans l'eau. Même les petits gilets de sauvetage ont cette caractéristique, car ils ont une capacité de flottement plus élevée à l'avant, mais le col gardera votre tête au-dessus de la surface, même si vous devenez inconscient. Si vous achetez un gilet de sauvetage pour enfants, rappelez-vous également qu'il faut qu’il y ait une sangle dans l’entrejambe, ce qui empêchera l'enfant de glisser hors du gilet s'il se retrouve dans l'eau. Comme pour l'achat d'une veste de voile, il est important que le gilet (au moins pour les enfants) soit jaune, orange ou rouge. Un gilet de sauvetage sans col ni sangle à l’entrejambe est généralement appelé gilet de navigation - c’est assez courant que les enfants en train de devenir adolescents demandent un tel gilet à la place. De plus, l'ajustement du gilet de navigation ou du gilet de sauvetage est très important, ainsi que sa capacité de flottement. Lisez sur le gilet de sauvetage - c’est indiqué combien vous pouvez peser pour utiliser ce gilet de sauvetage. En ce qui concerne la coupe, vous pouvez facilement la tester en enfilant le gilet et en resserrant toutes les sangles. Demandez ensuite à quelqu'un de le tirer d'en haut. Si votre tête descend entre les bretelles du gilet, il est trop grand. Rappelez-vous également que vous devez compter vos vêtements dans le calcul de votre poids total. Une couche de bébé remplie d'eau ou une lourde veste de voile doivent être pris en compte par un gilet de sauvetage qui peut supporter un gain de poids.

Couche et sous-couche

Une autre règle de base est de s'habiller avec des couches superposées - oui, tout comme vous le faites lorsque vous faites du ski, de la randonnée ou même à l'extérieur quand il y a un risque de changements météorologiques. Si vous avez déjà navigué uniquement à l’intérieur de l’archipel de Stockholm, vous n'avez peut-être pas utilisé vos sous-vêtements thermiques en plein été, mais si par exemple, vous partez en haute mer, nous pouvons presque vous garantir que vous allez le ressortir, sauf s’il y a une mer d’huile sans vent. Au plus près du corps, vous devez investir dans une sous-couche en synthétique ou de préférence en mélange de laine et synthétique. En effet, le synthétique est le matériau qui résiste le mieux à l'humidité et à l'eau. La laine, en revanche, est ce qui réchauffe le mieux, qu'elle soit mouillée ou non. Par conséquent, un mélange est toujours à préférer. De cette façon, vous obtenez une sous-couche qui évacue l'humidité et réchauffe même si vous êtes mouillé. Si le temps est vraiment rude à l'extérieur, vous pouvez compléter votre veste de voile et vos sous-vêtements avec une bonne couche intermédiaire en matériau technique.

Dois-je porter un bonnet par une tempête?

Oui, il le faut. Peut-être que cela peut paraître bizarre d’emmener un bonnet lorsque vous partez faire de la voile pendant vos vacances d’été, mais s'il fait froid vous n'avez pas beaucoup de choix. La plupart des vestes de voile ont une capuche qui protège également contre le froid et la pluie. Dans ce cas, gardez à l'esprit que la capuche nuit considérablement à la visibilité. Nous recommandons plutôt un bonnet étanche (de couleur d'avertissement) ou un bonnet dans une matière fonctionnelle. Si vous ne protégez pas votre tête de la pluie et du froid, beaucoup de chaleur peut s’échapper de votre corps et comme on le sait vous fatiguez vite si vous avez pris froid.

Dois-je porter des chaussures de voile?

Si vous essayez de mettre les pieds sur un bateau mouillé et glissant avec des chaussures dont l'adhérence n'est pas à la hauteur, vous comprendrez rapidement pourquoi les chaussures sont une partie importante de votre tenue de voile. La grande majorité des chaussures de voile ont une semelle antidérapante qui offre une bonne fixation même si la surface est mouillée. Si, par contre, vous ne voulez pas acheter de chaussures propres à la navigation d'autres chaussures avec une bonne adhérence suffiront également, mais pensez à acheter des chaussures avec une semelle claire. Une semelle foncée peut facilement laisser des marques difficiles à enlever.

Sécurité

Pensez pratique lorsque vous achetez des vêtements de voile, des gilets de sauvetage et des chaussures de voile. Des semelles blanches avec une bonne fixation, les matériaux coupe-vent et des couleurs qui vous rendent visible sont incontournables. La sécurité est vraiment vitale. S'il y a beaucoup de houle, asseyez-vous dans le bateau - cette expression ancienne est toujours vraie, même si cela peut sembler étrange pour quelqu’un habitué à la terre ferme. De nombreux voiliers peuvent naviguer jusqu'à 20 nœuds. Cela signifie que le bateau parcourt 11 mètres par seconde. Si vous ou votre enfant veniez à tomber, le bateau pourrait alors parcourir une assez longue distance de l'endroit où la personne se trouve dans l'eau. À cela rajoutez le temps qu'il vous faut pour réagir à quelque chose qui ne se passe pas comme prévu, ainsi que le temps qu'il faut pour faire chavirer le bateau (qui n'a pas la même capacité à tourner qu'une voiture). Au final s’est instaurée pas mal de distance entre vous et la personne dans l'eau. Imaginez ensuite à quel point il est difficile de trouver quelqu'un qui n'a pas de couleur d'avertissement sur ses vêtements et à quel point il peut faire froid pour la personne qui se trouve dans l'eau et combien il est difficile de garder la tête au-dessus de la surface s'il y a de hautes vagues. Achetez un bon gilet de sauvetage, portez un vrai gilet de voile et surtout: restez assis dans le bateau! Bonne chance!


Plus d'articles